Sunday, March 23, 2014

(Fr - 23 Mar 2014 - Litterature) Des mules dans le ciel d’Israël : Mezek, d’André Juillard et Yann


Mezek, c’est le nom des avions tchèques qu’Israël utilise en 1948, pour se défendre contre ses voisins arabes. Malheureusement, ces avions, surnommés des « mules », constituent des dangers volants pour les pilotes qui les utilisent. En effet, ils sont constitués de « vieilles carcasses de messerschmitt équipées de moteurs de bombardiers junker jumo, si gros qu(‘ils ont du souder une bosse (…), et si lourds que l’appareil a tendance à faire un « cheval de bois » à chaque atterrissage ».

Cette BD historique* retrace donc la création de l’Etat d’Israël en se penchant sur les combats aériens et plus précisément, sur les aviateurs qui les animent. Parmi eux, des volontaires juifs venus de tous les pays et d’autre part, des mercenaires d’horizons divers, payés grassement, un peu trop aux yeux des premiers. Björn en fait partie, beau suédois qui fait tomber en pamoison toutes les femmes qui l’entourent : Jackie, Tzipi ou la belle Oona…

L’album est magnifique, condensé et concentré sur la vie dangereuse de ces pilotes. Les dessins sont superbes, justes voluptueux lorsque Juillard évoque, après les combats aériens, d’autres combats amoureux au sol…
 
Le scénario de Yann explicite le contexte des situations pas toujours évident à saisir pour la néophyte que je suis en histoire (et en avions !). Lors d’une première lecture, j’ai été peu réceptive aux attraits de cette BD, trop occupée à tenter de comprendre les évènements qui défilent au pas de course. Mais en écrivant cette chronique, j’ai révisé cette impression en me replongeant dans l’album et je m’aperçois qu’il est sacrément riche : l’intrigue se démultiplie dans plusieurs di rections tout en restant focalisée sur ce personnage central qu’est Björn. Peut-être cela aurait valu le coup de publier plusieurs tomes tant cette histoire est riche. D’autre part, je n’oublie pas la maîtrise dont font preuve les auteurs en restant neutres dans leur approche du sujet. Un très bel album.