Wednesday, October 9, 2013

(Fr - 09 Oct 2013) Un drone s'est abîmé en mer au large d'Ashkelon


Un drone de l'armée de l'air israélienne s'est abimé en mer au large d'Ashkelon mardi, selon les médias israéliens. L'épave de l'appareil a été repêchée par la marine et une enquête est désormais en cours pour déterminer les causes de cet incident.

Selon les premiers élements, le drone aurait été victime d'une avarie technique au niveau du moteur. Israël utilise depuis une trentaine d'années de nombreux drones militaires pour protéger son territoire et est devenu le premier exportateur mondial de ces appareils dans le monde.

En juillet dernier, l'armée israélienne avait intentionnellement provoqué le crash d'un drone similaire, qui montrait des signes de défaillance technique. Les soldats ont remarqué le dysfonctionnement lors d'une opération à la frontière avec l'Egypte, et ont décidé d'effectuer un crash contrôlé du côté israélien de la frontière, selon Haaretz .

Une autre opération du même type avait été menée en mai, en raison d'un problème de moteur, sur un engin similaire.

Deux drones suspectés d'avoir été envoyés par le Hezbollah au Liban ont été interceptés par l'armée israélienne au cours des 12 derniers mois.

L'utilisation de drones de combat a considérablement augmenté au cours de la dernière décennie. À ce jour, 24 pays, dont les États-Unis, le Royaume-Uni, la Chine, la Russie, la France, l'Allemagne et Israël en possèdent.

Alors que le déploiement américain de drones de combat dans la dite "guerre contre le terrorisme" a été largement controversé, leur utilisation est devenue indispensable pour le champ de bataille moderne.
Benny Gantz, le chef d'Etat-major israélien a mis en garde mardi sur l'éventualité d'une guerre sur plusieurs fronts et a souligné l'importance des drones et autres véhicules sans pilote, dans les opérations à venir.
"Un navire de la marine peut surveiller une cible qui a échappé aux yeux d'un artilleur à la frontière, mais qui est dans le champ de vision dégagé d'un drone", a-t-il dit .

Le chef d'Etat-major a ensuite insisté sur l'importance d'utiliser ces nouvelles technologies de la guerre moderne, expliquant que l'armée israélienne se servira de plus en plus de "missiles précis et canons autonomes", de "véhicules autonomes, de robots et drones", en s'appuyant sur ​​les "micro et nano-technologie", a-t-il ajouté .

Israël utilise depuis une trentaine d'années de nombreux drones militaires pour protéger son territoire et est devenu le premier exportateur mondial de ces appareils dans le monde.
Lien