Monday, October 28, 2013

(Fr - 28 Oct 2013) Israël mène un raid de représailles sur Gaza

 

L'armée israélienne a procédé à un raid aérien ciblant des rampes de tirs de roquettes au nord de la bande de Gaza, après deux tirs de roquettes sur le sud d'Israël dimanche soir.

Dans la nuit de dimanche à lundi, des militants palestiniens ont lancé deux roquettes depuis la bande de Gaza sur le sud du territoire israélien sans faire de victimes ou de dégâts, a annoncé un communiqué de l'armée israélienne.

Le site visé par Tsahal serait contrôlé par le groupe terroriste des Brigades al-Qassam, la branche armée du Hamas, selon des sources palestiniennes.

Les roquettes lancées depuis Gaza sont tombées près de la ville côtière d'Achkelon et l'une d'entre elles a pu être interceptée par le Dôme de fer, système de défense anti-missiles israélien, a précisé le communiqué de Tsahal.

Dimanche, une roquette avait déjà été tirée depuis la bande de Gaza et avait également touché le sud d'Israël sans faire, non plus, ni dégât, ni victime.

Un porte-parole militaire a précisé à l'AFP que depuis le début 2013, 28 roquettes provenant de la bande de Gaza avaient été lancées dans le sud d'Israël et que trois avaient été interceptées grâce au système anti-missiles "Dôme de fer".

Le bureau du porte-parole de Tsahal a indiqué sur son compte Twitter en hébreu qu’une des roquettes avait été intercepté au-dessus d’Ashkelon.

Ces tirs interviennent alors même qu’Israël vient d’approuver la libérations de 26 prisonniers palestiniens, dont 5 provenant de la bande de Gaza, et que les noms des terroristes libérés ont été publiés dans la nuit. Par ailleurs, dans la journée de dimanche, deux obus de mortiers tirés depuis la bande de Gaza ont aussi atterri sur le sol israélien, sans faire là encore, ni dégât ni blessé. Les obus sont tombés en début d’après-midi dans une zone ouverte de la région d'Eshkol, dans le Néguev occidental.

Ces tirs de roquettes comme de mortiers viennent une fois de plus mettre à mal l’accord de cessez-le-feu fragile conclu entre Israël et le Hamas, au pouvoir à Gaza, par l’intermédiaire de l’Egypte et des Etats-Unis.
Lien