Friday, October 18, 2013

(Fr - 18 Oct 2013) IAI veut vendre son Kfir en Europe


Israel Aerospace Industries (IAI) compte sur un prospect au sein de l'Otan pour lancer une version évoluée de son avion de combat Kfir, baptisée Block 60. "Nous réfléchissons à cette version depuis environ deux ans", explique-t-on chez IAI. Le Kfir Block 60 pourrait intégrer des équipements encore plus performants que les Kfir colombiens livrés en 2009, comme un radar à balayage électronique actif (AESA) et une liaison de données tactiques L16 compatible Otan.

Les Kfir livrés à la Colombie sont équipés du radar EL/M-2032 à balayage mécanique, fourni par la division Elta d'IAI. Celui-ci serait remplacé sur un hypothétique Kfir Block 60 par l'EL/M-2052, un radar AESA également développé en Israël. La liaison 16 permettrait quant à elle d'intégrer l'appareil à une architecture de commandement et de contrôle otanienne.

Si les derniers Kfir sont sortis des usines israéliennes il y a plus de vingt ans, IAI se montre optimiste quant au potentiel de ces cellules. "Nous disposons d'un parc d'environ 50 appareils qui ont été mis sous cocon après avoir réalisé quelques centaines d'heures de vol seulement", explique le commercial israélien, qui affirme pouvoir livrer des appareils affichant un potentiel de 8000 heures de vol.

D'après IAI, un Kfir Block 60 coûterait seulement un tiers du prix d'un chasseur neuf de quatrième génération à l'achat, tandis que son coût à l'heure de vol serait 75% moins onéreux que celui d'un appareil dernier cri. Sans doute de quoi en faire réfléchir plus d'un, par ces temps de disette budgétaire…
Lien